Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureLife+ Cap DomVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Tarier de la Réunion 15-17
       - 
Faucon concolore 13-17
       - 
Faucon d'Eléonore 12-17
       - 
Faucon indéterminé 11-17
       - 
Hirondelle de Bourbon 15-17
       - 
Oiseau-lunettes gris 16-17
       - 
Phaéton à brins blancs 15-17
       - 
Courlis corlieu 12-17
       - 
Chevalier guignette 15-17
       - 
Tisserin gendarme 16-17
       - 
Bulbul orphée 16-17
       - 
Veuve dominicaine 15-18
       - 
Foudi de Madagascar 16-17
       - 
Caméléon panthère 12-17
       - 
Taphien de Maurice 12-17
       - 
Gecko vert à trois taches rouges 12-17
       - 
Couleuvre-loup 12-17
       - 
Baleine à bosse (Mégaptère) 15-17
       - 
Chat haret 13-17
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas avifaune
 - 
Atlas
 - 
Plan vigilance
Utilisation du site
 - 
S'inscrire sur faune-réunion
 - 
Code d'éthique
 - 
Code de déontologie
 - 
La saisie des observations
 - 
Création des Lieux-dits
 - 
NaturaList, la version tout terrain pour contribuer à faune-réunion
 - 
Liste ornithologique et raccourcis de saisie
 - 
Saisir ses observations à l'aide des coordonnées géographiques
le coin du naturaliste
 - 
Gravelot de Leschenault ou Gravelot mongol?
 - 
La topographie de l'oiseau
 - 
Evolution du plumage du Papangue (1ères bases)
 - 
Rat noir ou Rat surmulot
 - 
Suivi des papangues par marquage alaire
Vous voulez soutenir la SEOR
 - 
Le Pétrel de Barau n'aime pas la pollution lumineuse
 - 
Le Tuit-Tuit a besoin de vous
La liste rouge des espèces menacées à La Réunion
 - 
Liste rouge des espèces menacées de La Réunion
Forum de discussion
 - 
Un forum? Quelle bonne idée!
Le Programme Life+ CAP DOM
 - 
Visitez le site dédié au programme
 - 
Plaquette programme Life+ CAPDOM
 - 
Les actions du Programme LIFE+ CAPDOM à La Réunion
Les liens

Chat haret 2013 - 2017

Carte de répartition des observations du Chat haret

Carte issue des données collectives de Faune-Réunion. Pas d'utilisation autorisée sans avis favorable de la SEOR.

Le chat haret est considéré comme faisant parti des 100 plus néfastes espèces exotiques envahissantes au monde (Lowe et al. 2007) . Son introduction volontaire dans les écosystèmes insulaires est particulièrement dévastatrice puisqu'elle est responsable d'importants dommages à la biodiversité sur au moins 120 îles de part le monde. 175 espèces animales (25 reptiles, 123 oiseaux et 27 mammifères) sont impactés par les chats sur ces îles dont 48 espèces d'oiseaux endémiques (Médina et al. 2011). La situation sur l'île de La Réunion n'est donc pas une exception puisque nos 3 espèces d'oiseaux endémiques  en statut défavorable de conservation (Pétrel noir de Bourbon, Tuit-tuit et Pétrel de Barau) sont la proie des chats présents en milieu naturel. Des actions de contrôle des populations de chats harets sont en cours dans les zones naturelles reculées où vivent les derniers pétrels et Tuit-tuit pour sauver ces espèces d'une extinction prochaine si aucune mesure efficace de conservation n'est entreprise rapidement. Une étude menée à La Réunion indique qu'un chat, sur une colonie de Pétrel de Barau, peut tuer à lui seul 92 oiseaux durant une saison de reproduction de ces oiseaux (Faulquier et al. 2009). Cette prédation a des effets catastrophiques sur la démographie des oiseaux marins et donc sur leur survie à court ou moyen terme.

La présence de nombreux chats errants dans les zones urbanisées est une cause supplémentaire de mortalité pour les pétrels qui s'échouent à cause de la pollution lumineuse. La gestion de l'errance animale est l'affaire de tous. Elle passe par l'identification et la stérilisation des animaux en zone urbaine et le contrôle des populations de chats harets dans les zone de présences des espèces endémiques menacées. Depuis 2010, des actions de contrôle des populations de chats harets ont débuté dans les hauts à proximité des colonies de Pétrel de Barau, cette dynamique s'est poursuivie autour des zones de présence du Pétrel noir de Bourbon menacé d'extinction à très court terme.

Lors de vos sorties natures, aidez nous à cartographier les zones de présence des Chats harets en signalant vos observations directes de chats ou de crottes sur faune-réunion. En particulier dans le coeur du Parc national, les sites protégés (espaces naturels sensibles, les sites du Conservatoire du littoral, les APPB).

Merci à toutes et à tous.

Pour plus d'informations, contactez la cellule LIFE+ Pétrels, riethmullerm(a)seor.fr (remplacez (a) par @)

Période Du mardi 1 janvier 2013 au dimanche 31 décembre 2017
Permalien
Observations
Photo aérienne
Nombre de contributions quotidiennes

VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017